Rencontre avec le Préfet de Région

Le 2 février 2010 au matin, à Saint-Maurice-sur-Dargoire, le Préfet de la Région Rhône-Alpes se déplaçait pour visiter une ferme de produits biologiques, la Ferme des Clarines" à quelques hectomètres du tracé du projet A45 (qui n'est encore à ce jour qu'un projet !).

 Si la promotion de l'agriculture biologique est une excellente chose, la SCL considère qu'elle est incompatible avec les projets autoroutiers qui génèrent des pollutions de tous ordres.

 Pour "l'accueillir" Monsieur le préfet de région comme la SCL le fait habituellement pour toutes les personnalités qui viennent sur le territoire des Coteaux du Lyonnais, nous étions une bonne quarantaine de la Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais (appelés à la toute dernière minute), auxquels s'étaient joints quelques membres de SRG et SCJ, malgré le froid et la neige tombée dans la nuit.

 Le Préfet, surpris de nous voir braver les intempéries, a fait stopper son chauffeur, est descendu du véhicule, s'est présenté et est venu discuter quelques instants très aimablement avec moi. J'ai donc pu développé rapidement quelques arguments. Au bout du compte, il a dit à toute l'assemblée que nous serions mieux à discuter autour d'une table avec lui plutôt qu'ici dans la neige et le froid. J'ai saisi la balle au bond en lui demandant un rendez-vous qu'il a accepté courant février.

 La demi-douzaine de gendarmes présent sur le site de la ferme sont aussi venus discuter avec nous.

 Quelques instants plus tard, le chauffeur du Préfet est revenu me donner le numéro de téléphone du secrétariat de la Préfecture de Région en me demandant d'appeler pour fixer ce rendez-vous.

Ce que j'ai fait immédiatement en rentrant chez moi.

 Le rendez-vous a été fixé dans un premier temps au mercredi 10 février à 14 h 30 pour un entretien d'une heure : j'ai dit que nous serions vraisemblablement 3 ou 4 (y compris Edmond LUCA, notre expert consultant en transport). La secrétaire, au bout du fil, m'a souhaité bon courage pour continuer à faire valoir nos idées !

 Quelques minutes plus tard, Martine Surrel (Maire de Saint-Maurice-sur-Dargoire) m'apprenait que ce rendez-vous serait reporté en mars (date à refixer).

 Nous ne nous sommes pas déplacés pour rien (même si nous ne devons pas nous faire d'illusions) et je remercie tous ceux qui m'accompagnaient. J'excuse bien volontiers tous nos amis qui n'ont pas pu se déplacer car la neige a surpris tout le monde.

 Vous trouverez au long les photos que Denis a prises pendant "l'accueil" du Préfet de Région (intégralité disponible ici)

 Bien cordialement,

 Noël Collomb, Co-Président de la SCL intercommunale.