A45 - Le Président de la République a-t-il vraiment dit qu'elle se fera ?

Le Président de la République a-t-il vraiment dit qu'elle se fera ?

Mardi dernier, le Président de la République rendait visite à une entreprise de transports routiers à La Fouillouse, près de Saint-Etienne.

Comme c'est bizarre ! c'est justement là que l'A45 devrait arriver si le projet se réalisait.

Que croyez-vous qu'il allait se passer ? il est évident que les interlocuteurs du Président (des routiers) allaient lui seriner l'air de l'A45 !

Le Président a effectivement parlé de l'A45 à la sortie du restaurant. Je remarque qu'il ne l'a pas fait dans un discours officiel : pas un mot en public, pas d'annonce transcendante ! Les médias télévisés n'ont pas montré le Président intervenant sur le sujet. On peut se demander si le Président est si convaincu que cela de la nécessité de l'A45.

Le Président renvoie la patate chaude au niveau du Préfet qui doit mettre les collectivités territoriales d'accord et leur faire accepter de financer une partie du projet sous forme de subventions d'équilibre au profit du futur concessionnaire pas encore désigné (800 millions d'euros pris sur nos impôts !).

                       - Le Président de la Région Rhône-Alpes, pourtant favorable à l'A45, s'indigne d'être sollicité pour un projet qui n'est pas de la compétence de la Région !

Impact du projet du périphérique Ouest (TOP) sur la faune et la flore

Samedi 21 mai, 18 h, salle Vacheron, Francheville

Mobilisez-vous pour défendre les espaces naturels visés par le TOP

 Télécharger le tract : cliquer sur le lien ci-dessous "fichier téléchargé"

Si une autoroute génère plus de voitures et de poids-lourds, plus de bruits et de pollutions, son impact sur la faune et la flore est difficile à identifier et à quantifier, et dès lors négligé.

Les naturalistes de la FRAPNA, de la Ligue de Protection des Oiseaux  et d’ARTHROLOGIA vont donc explorer, cette journée du 21 mai, les milieux naturels impactés par le projet du Tronçon Ouest du Périphérique (TOP).

Puis à 18 h, ils vous invitent « Naturellement »  à une animation publique, organisée avec le collectif « Stop au TOP »-dont la SVF fait partie-, salle Vacheron, 64 avenue du Chater, à Francheville.

Ils vous proposeront alors, un compte- rendu» visuel, pédagogique et interactif de leur précieux inventaire des espèces et des milieux naturels menacés.

Parmi les espèces protégées, déjà identifiées sur Francheville ;  on peut citer « la Huppe fasciée », « le Triton alpestre » ou « le Martin pêcheur »

 

Pour les Associations de Protection de la Nature, les enjeux  de ce « 21 mai 2011» sont forts ;

Télécharger le tract : cliquer sur le lien ci-dessous

A65 - LANGON - PAU

2. A65 (Langon-Pau) : triste exemple qui pourrait malheureusement s'appliquer au projet A45 (Saint-Etienne/Lyon)

Malgré les engagements du Grenelle de l'Environnement, Thierry MARIANI, Secrétaire d'Etat aux Transports, a inauguré l'A65 (Langon/Pau) le 14 décembre dernier.

Ces 150 km d'autoroute ont coûté 1,5 milliard d'euros et confisqué plus de 1 600 ha à des zones naturelles et à des prairies humides riches en faune et en flore.

Le péage fixé à 15,80 pour les véhicules légers et à 58,90 pour les poids lourds est très dissuasif : bon nombre de poids lourds continuent d'emprunter les routes nationales. Certaines communes envisagent d'interdire le passage des poids lourds sur leurs territoires...

Vous pouvez lire l'article du Sud-Ouest grâce au lien suivant :

 

http://www.sudouest.fr/2011/01/20/les-camions-evi-tent-l-a-65-295215-4329.php

 

Le SCOT 2030 de l'agglomération lyonnaise

Contribution de la Sauvegarde des Coteaux du Lyonnais intercommunale

B. Les points positifs de ce SCOT :

 La SCL approuve les dispositions mentionnées dans le dossier d’enquête :

  • De nouvelles modalités de gestion et d’exploitation des voiries pour limiter

 leurs impacts.

  • Orientations pour la qualité de la vie, la santé et la sécurité des habitants :

 gestion des risques et réduction des nuisances.

 C. Les points négatifs de ce SCOT :

 1. Sur toutes les cartes du SCOT, un éventuel contournement ouest de l’agglomération figure en pointillé alors que le projet de COL est extérieur au périmètre d’étude du présent SCOT et qu’il n’y est d’ailleurs nulle part mentionné dans le texte.

Interdiction aux camions de doubler sur l'A47

A47: l'interdiction de doubler pour les camions en test

Lors du rendez-vous que la SCL a eu avec le Préfet de Région Rhône-Alpes le 24 mars dernier, l'essentiel de l'entretien a porté sur notre opposition au projet A45 (Saint-Etienne/Lyon), doublon de l'A47 existante. Mais nous avons aussi présenté, parmi d'autres mesures, l'interdiction de doubler pour les poids lourds comme un gage de fluidité du trafic et de sécurité sur l'A47 entre Givors et Saint-Chamond. Le Préfet a aussitôt demandé à ses collaborateurs présents à cette réunion d'étudier la possibilité de cette mesure. La SCL se réjouit aujourd'hui que cette mesure soit envisagée sérieusement.

Le quotidien Le Progrès-Loire a réalisé un sondage à ce sujet : êtes-vous pour ou contre l'interdiction aux camions de doubler sur l'A47 ?

Sur 2 500 personnes qui ont répondu :

      - 89 % étaient favorables à l'interdiction de doubler pour les camions sur l'A47 entre Givors et Saint-Chamond.

      -   9 % étaient contre cette interdiction de doubler pour les camions.

Noël Collomb CoPrésident SCLNoël Collomb CoPrésident SCL

Syndiquer le contenu